Jean-Pierre Couteron

Jean-Pierre Couteron

Biographie

Jean-Pierre Couteron est psychologue clinicien dans le CSAPA Trait d’union (Oppélia) de Boulogne Billancourt et président de la Fédération Addiction.

Il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages dont :

  • L’Aide-mémoire – Addictologie, DUNOD, 2015, avec Alain Morel et Patrick Fouilland.
  • L’aide-mémoire de la réduction des risques en addictologie, DUNOD, 2012, avec Alain Morel et Pierre Chappard.
  • Drogues : faut-il interdire ?, DUNOD, 2011, avec Alain Morel.
  • Les conduites addictives, comprendre, prévenir, soigner, DUNOD, 2008, avec Alain Morel.
  • Conduite à tenir avec un fumeur de cannabis, in Traité d’Addictologie, Reynaud (Dir.), Médecine-Sciences, Flammarion, 2006.

De l’usage du cannabis et du bon usage du monde…, Santé Mentale, 102, Novembre 2005.

 

Focus sur l’ouvrage « Aide-mémoire – Addictologie » Dunod, 2015 https://www.dunod.com/sciences-humaines-et-sociales/aide-memoire-addictologie

Plus de 6 millions d’individus sont  victimes d’addictions (drogues, alcool, tabac…) Si la consommation d’alcool, de tabac ou de cannabis baisse, dans le même temps les ivresses chez les jeunes sont de plus en plus brutales et intenses, la consommation de cocaïne grimpe… Contrôler l’usage et soigner les victimes ne suffit pas. Pour éviter que les prises de risque excessives ne se déplacent et que de nouvelles addictions n’apportent de nouveaux dommages, il faut se poser les questions des mesures éducatives et préventives.  Comprendre et donner du sens pour agir: cet aide-mémoire présenté sous forme de 49 fiches regroupées en 5 thèmes se présente comme un outil indispensable à tout soignant pour y parvenir.

 

Focus sur l’ouvrage « Drogues : faut-il interdire ?» Dunod, 2015 https://www.dunod.com/sciences-humaines-et-sociales/drogues-faut-il-interdire

Faut-il interdire les drogues ? Et que faut-il interdire ? Ces questions sont au cœur du débat sur les drogues et les addictions aujourd’hui. Ce qui est en débat n’est pas seulement la révision des interdits mais celle de tout un modèle, d’un paradigme. Depuis nos conceptions de base jusqu’aux mots utilisés, c’est un changement global qu’il faut opérer, un changement de politique. Dans le contexte d’une société qui ne cesse d’accroître les processus de dérégulation et d’addiction, si les enjeux humains d’éducation, de prévention et de soins ne sont pas préalablement posés, tout changement de règle légale soulèvera beaucoup de peur et d’oppositions, mais n’amènera, s’il se réalise, que de maigres progrès. À la fois professionnels des addictions mais aussi citoyens, les auteurs s’engagent dans ce débat public, en apportant leur expérience, en soulevant les questions de fond, en faisant des propositions, mais en se refusant de tomber dans tout simplisme.

Où est le problème? Des hommes, des vies et des drogues. Informations, confusion et savoirs. C’est quoi une drogue ? Avons-nous de bonnes raisons de consommer des drogues ? Quels sont les dangers ? Comment devient-on « addicte » ? Notre société est addictogène. Une société de dérégulation. Une société de l’intensité et de l’instant. Une société de la performance. Une société d’inégalités et de précarités. Quelle politique? La politique française, quel bilan ? Ni prohibition ni légalisation, il n’y a pas de solution simpliste. Principes d’une régulation démocratique des usages de drogues. Rendre l’éducation préventive. Soutenir les familles dans leur fonction éducative. Informer et communiquer. Réduire les risques. Intervenir précocement. Accompagner pour mieux soigner. Changer de paradigme. Changer de politique.

Toutes les sessions par Jean-Pierre Couteron

Ouverture

13 Nov 2017
09:00 - 09:30
Salle Moebius