Marie-Anne Dujarier

Biographie

Marie-Anne Dujarier est sociologue du travail, Professeure à l’Université Paris 7- Denis Diderot et membre du Laboratoire de Changement Social et Politique (LCSP). Elle a également enseigné à l’École Polytechnique, pendant 6 ans, comme directrice des stages de recherches en sciences sociales, et à la Sorbonne Nouvelle, Paris III, de 2005 à 2016. Membre du LISE (Laboratoire interdisciplinaire de sociologie économique du Cnam) de 2007 à 2016, elle y a co-animé l’axe « travail » et cofondé l’atelier « Critique ».

Marie-Anne Dujarier s’intéresse à l’encadrement social de l’activité humaine dans le capitalisme contemporain : analyse du « management » contemporain, de ses dynamiques sociales (normes, division du travail, professions, emploi….) et subjectives (sens, santé), dans l’emploi comme dans la consommation. Elle étudie le travail des cadres et notamment de ceux qu’elle appelle les « planneurs » (les responsables de la planification et des dispositifs gestionnaires).

Elle a publié de nombreux articles et plusieurs livres sur cette question, dont notamment : « Le management désincarné. Enquête sur les nouveaux cadres du travail » (La Découverte, 2015), « L’activité en théories – Regards croisés sur le travail » (Co-direction d’un ouvrage collectif, avec des contributions d’A. Bidet, A. Borzeix, Y. Clot, C. Dejours, C. Gaudard, D. Lhuilier, Y. Schwartz, Octarès Éditions, 2015) ou « L’idéal au travail » (P.U.F. Préface de Gaulejac .V. (de). 2006, 2e édition dans la collection « Quadrige », avec un avant-propos en 2012).

 

Focus sur son ouvrage « Le management désincarné. Enquête sur les nouveaux cadres du travail » (La Découverte, 2015) http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Le_management_d__sincarn__-9782707178442.html

Des salariés ont pris une importance inédite dans l’encadrement du travail aujourd’hui. Consultants ou cadres de grandes organisations, Marie-Anne Dujarier les appelle les « planneurs », car ils sont mandatés pour améliorer la performance des entreprises et des services publics au moyen de plans abstraits, élaborés bien loin de ceux et de ce qu’ils encadrent. Spécialisés en méthodes, ressources humaines, contrôle de gestion, stratégie, systèmes d’information, marketing, finances, conduite du changement, ils diffusent et adaptent des dispositifs standardisés qui ordonnent aux autres travailleurs ce qu’ils doivent faire, comment et pourquoi. Management par objectifs, benchmarking, évaluation, lean management, systèmes informatiques, etc. cadrent ainsi l’activité quotidienne des travailleurs. Ces dispositifs instaurent un management désincarné que les salariés opérationnels jugent maladroit, voire « inhumain ». D’après leur expérience, il nuit autant à leur santé qu’à la qualité des produits et à la performance économique. Étonnamment, les planneurs et les dirigeants constatent eux aussi que cet encadrement joint trop souvent l’inutile au désagréable. Comment comprendre alors son succès ?

Dans ce livre issu d’une longue recherche empirique, la sociologue Marie-Anne Dujarier analyse en détail le travail des faiseurs et diffuseurs de ces dispositifs, régulièrement accusés par les autres salariés de « planer » loin du travail réel. Elle montre qu’ils doivent accomplir une mission qui peut sembler impossible et dépourvue de sens, et explique comment ils y parviennent malgré tout, et avec zèle.

Toutes les sessions par Marie-Anne Dujarier