Pierre Roche

Biographie

Pierre Roche est sociologue du travail, titulaire d’un doctorat et d’une habilitation à diriger des recherches (HDR) obtenue dans le cadre de l’université Paris Diderot en 2014. Il a exercé son activité dans le cadre du Centre d’études et de recherches sur les qualifications (CEREQ) de 1993 à 2016 à Marseille. Il est membre fondateur du Réseau international de sociologie clinique (RISC), du Comité de sociologie clinique de l’Association internationale de sociologie (AIS) et du Comité de rédaction de la Nouvelle revue de psychosociologie (NRP).

Il a publié ou dirigé de nombreux ouvrages dont La puissance d’agir au travail. Recherches et interventions cliniques, Toulouse, érès, 2016 ; le dossier Faire avec les drogues. Quelles interventions ? de la Nouvelle Revue de Psychosociologie, n°21, érès, 2016 ; La sociologie clinique, enjeux théoriques et méthodologiques, érès, 2007-2012 (avec V. de Gaulejac & F. Hanique) et sur le thème travail santé mentale : Une santé d’acier ! CNRS, 1987.(avec M.J. De La Cruz) ; Trains de vies , Matrice, 1990 ; Précarisation du travail et lien social. Des hommes en trop ?, L’Harmattan, 2001 et le dossier La résistance créatrice de la Nouvelle revue de psychosociologie (NRP) n°7, érès, 2009 (avec D. Lhuilier).

 

Focus sur son ouvrage La puissance d’agir au travail. Recherches et interventions cliniques, Toulouse, érès, 2016 https://www.editions-eres.com/ouvrage/3946/la-puissance-d-agir-au-travail

Cet ouvrage présente une clinique sociologique qui a une double ambition, celle de transformer les situations de travail elles-mêmes en augmentant la puissance d’agir des hommes et des femmes qui l’exercent mais aussi celle d’indiquer la voie qui permet la promotion, au cœur même de sa pratique, d’un régime démocratique de production des savoirs.

En effet, pour qu’il y ait changement, l’intervenant-chercheur ne peut se contenter de porter à la connaissance des salariés les savoirs acquis au cours des recherches sociologiques. Il doit les confronter à ceux des acteurs et surtout construire avec eux des savoirs inédits à partir de l’expression de leurs ressentis et de l’expérience collective de penser ensemble. C’est en se mettant eux-mêmes en travail qu’ils peuvent transformer leur travail.

En prenant appui sur des situations de travail concrètes relevant de différents champs professionnels, Pierre Roche décrit et fonde cette fonction de tiers-aidant dans une éthique démocratique.

Destiné aux chercheurs et aux consultants qui s’intéressent à la clinique du travail, cet ouvrage sera utile aux étudiants qui veulent s’y former, aux militants de l’éducation populaire qui défendent le principe de la co-construction des savoirs qui la sous-tend et, enfin, aux professionnels soucieux de réfléchir sur leur pratique et leurs positionnements et de les transformer afin de gagner en puissance d’agir.

 

Focus sur la revue Faire avec les drogues. Quelles interventions ? de la Nouvelle Revue de Psychosociologie, n°21, érès, 2016 https://www.cairn.info/revue-nouvelle-revue-de-psychosociologie-2016-1.htm

L’usage de substances psychoactives se répand partout, de la rue au milieu festif, de l’usine au chantier, du stade à l’école… et fait l’actualité. Mais que savons-nous des hommes et des femmes s’inscrivent dans la prévention et la réduction des risques qui lui sont liés ou encore apportent des soins à ceux qui en souffrent ? Que savons-nous de leur travail, qu’il soit professionnel, bénévole, militant ? Que savons-nous des outils qu’ils mettent en œuvre et des nouveaux dispositifs qu’ils expérimentent ? Qu’advient-il des principes qui structurent leur pratique et des valeurs auxquelles ils se réfèrent à l’épreuve de la professionnalisation et de l’institutionnalisation ? Ce dossier de la Nouvelle Revue de Psychosociologie interroge les différents sens de l’usage moins pour eux-mêmes que pour répondre à ces questions.

Toutes les sessions par Pierre Roche